Actualités en Santé Animale

publié le 30 novembre 2020
Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique

Deux cas de peste porcine africaine confirmés en Belgique sur des sangliers - Stéphane Travert demande une mobilisation immédiate pour protéger les élevages.

 
La Peste Porcine Africaine

La France est indemne de cette maladie animale, qui n’est pas transmissible à l’homme et qui doit être surveillée particulièrement en cette période estivale où le trafic est plus intense et les voyageurs plus nombreux. Aussi pour éviter le risque d’introduction du virus sur le territoire national est-il nécessaire de connaître les mesures à adopter pour éviter que la PPA n’arrive en France.

 
Le plan national de lutte contre la tuberculose bovine (2017-2022)

Ce plan a été élaboré avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la prévention, la surveillance et la lutte contre cette maladie en France. Il vise l’éradication en renforçant et en adaptant les mesures (de surveillance, biosécurité, lutte et pilotage) aux différents contextes régionaux.

 
Campagne Écoantibio : lutter contre l’antibiorésistance

Après le bilan très positif du premier plan Ecoantibio (37 % de baisse dans l’utilisation des antibiotiques vétérinaires entre 2012 et 2016), maintenons et amplifions dans la durée la réduction de l’exposition des animaux aux antibiotiques !

 
Peste porcine africaine : un plan d’actions national pour prévenir, une vigilance de rigueur

Suite à la détection de 2 cas de PPA en Belgique, le ministère français de l’agriculture appelle à la vigilance de tous les acteurs des filières porcines et a acté avec leurs responsables un plan d’actions et de prévention.

 
Peste porcine africaine (PPA) : le Ministre demande la création d’une « zone blanche » de sangliers afin d’empêcher toute introduction de la maladie sur le territoire national.

Communiqué de presse du Ministre suite à la réunion qu’il a menée ce jour en présence de tous les acteurs nationaux concernés par la menace que constitue la peste porcine africaine

 
Influenza aviaire - niveau de risque "élevé" sur l’ensemble du territoire national

Tout détenteur/propriétaire d’oiseaux ou de volailles (y compris les basses-cours) a des obligations en termes d’application de mesures de biosécurité pour la prévention du risque d’introduction d’influenza aviaire.