Pose de la première pierre du point de contact unique à la frontière de Dunkerque

publié le 5 octobre 2022

Article rédigé par la préfecture de région - service communication. Photos crédits DRAAF et préfecture

Le projet vise à mettre en place un point de contrôle unique à la nouvelle frontière européenne, conséquence du Brexit : sont ainsi regroupés les agents des douanes et du service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire (SIVEP).
Préfet.

Grâce au financement du plan de relance européen pour un montant de 12,6 M€, ce projet de 2 120 m² de surface de plancher en extension du bâtiment SIVEP existant comprenant notamment des locaux d’inspection s’inscrit pleinement dans la volonté gouvernementale de responsabilité environnementale et énergétique, avec des locaux en haute qualité environnementale et basse émission, ainsi qu’une production autonome électrique avec l’installation de 490 m² de panneaux photovoltaïques sur le site. Ce nouveau bâtiment répondra aux exigences du niveau E3C1 avec des émissions de gaz à effet de serre en exploitation inférieures à 31 344 kgeqCO2/an et permettra une réduction minimale de la consommation en énergie finale de 108 697 kWHef/an.

 

Le chantier, sous maîtrise d’ouvrage de la préfecture de la région des Hauts-de-France, est piloté par le secrétariat général pour les affaires régionales et doit s’achever en août 2023.

 

Il a été confié au groupement conduit par BC Nord groupe Baudin Châteauneuf / Santer Van Hoff architecture / BERIM / VERDI / IMPACT / BC maintenance énergétique. Il bénéficie de l’assistance à maîtrise d’ouvrage de MG Group, en partenariat avec Colliers, et de l’expertise de l’AGILE.




Vue sud ouest futur bâtiment

Vue nord ouest futur bâtiment