Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) : appel à la vigilance et rappel des mesures de biosécurité à respecter

publié le 8 juillet 2022

Depuis quelques semaines, des mortalités groupées au sein de l’avifaune sauvage non migratrice (goélands, mouettes, sternes) sont observées plus particulièrement dans le littoral des Hauts-de-France. Dans le cadre du réseau SAGIR, les collectes et analyses réalisées ont confirmé que l’IAHP est à l’origine de ces mortalités inhabituelles.

La confirmation de ces cas en faune sauvage a entraîné la mise en place de zones réglementées temporaires dans les départements concernés avec des mesures spécifiques concernant le recensement des lieux de détention de volailles, la prévention dans ces lieux de détention, les mouvements d’animaux, de produits et de personnes, ainsi que les activités cynégétiques. Les communes concernées et le détail de ces mesures sont disponibles dans les arrêtés préfectoraux de zonage mis en ligne sur les sites internet des Préfectures.

Bien que la situation sanitaire en France se soit stabilisée au sein des élevages domestiques avec pour conséquence un abaissement du niveau de risque à "négligeable" sur l’ensemble du territoire, cette situation sanitaire évolutive au sein de l’avifaune sauvage montre que la pression virale est encore forte dans l’environnement et que le risque de contamination des volailles domestiques par le virus IAHP est encore bien présent dans la région.

Par conséquent, il est recommandé de limiter au maximum les déplacements des animaux au sein des cinq départements des Hauts-de-France et de respecter les mesures de biosécurité que l’on soit détenteur de volailles, professionnel ou non, détenteur de gibiers à plumes (dont appelants), responsable d’un parc zoologique ou d’une ferme pédagogique ou d’un établissement de vente de volailles, ou encore transporteur.
Les mesures de biosécurité à respecter sont indiquées sur le site du Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers
Des fiches biosécurité sont également disponibles auprès de l’ITAVI : http://influenza.itavi.asso.fr/

Il est ainsi rappelé aux éleveurs de volailles et à tous les intervenants dans les élevages :
• d’utiliser des tenues propres et des bottes désinfectées ou à usage unique avant d’entrer dans leurs bâtiments d’élevage ;
• d’interdire l’accès à toute personne extérieure à l’exploitation. En cas d’absolue nécessité, exiger le respect des mêmes règles de biosécurité ;
• d’interdire la circulation de tout véhicule extérieur ou l’introduction de matériel non préalablement nettoyé et désinfecté.

De plus, tous les élevages de volailles non commerciaux doivent se déclarer à la mairie de leur commune sur le site "Mes démarches" : https://www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr/

Il est primordial de ne pas relâcher la vigilance quant à la détection clinique d’IAHP au sein des exploitations ou des basses-cours, et de contacter votre vétérinaire en cas de mortalité anormale.