Les conditions météorologiques de l’année 2021 sont particulièrement tranchées par rapport à l’année précédente. Une vague de froid atypique déferle sur la France au début du printemps, qui affecte particulièrement le développement des arbres fruitiers et de la betterave industrielle. Dans le cas de cette dernière, les pertes nécessitent localement des re-semis. L’été quant à lui est copieusement et longuement arrosé. Une adaptation des calendriers des récoltes est nécessaire et de nombreuses productions végétales accusent un retard atteignant jusqu’à 2 semaines, sans toutefois que les volumes ni la qualité des productions soient globalement dégradés, à l’exception de quelques cultures telles que le lin. Les cultures fourragères bénéficient de ces conditions météorologiques et un report de maïs fourrager est constaté vers les débouchés en grain. La crise sanitaire et les aléas météorologiques sur de nombreuses régions du Globe créent de la tension sur les marchés.