Contenu

Bilan conjoncturel 2020

Des marchés agricoles impactés par la situation sanitaire.
La recherche d’autonomie alimentaire en élevage, la diversification des assolements et le changement climatique contribuent à l’évolution de la sole régionale. La région, de tradition céréalière, connaît une diminution de sa production de blé tendre d’hiver. La culture du colza pâtit des épisodes de stress hydrique. Les campagnes culturales en betteraves industrielles et en pommes de terre sont complexifiées par des interdictions de produits phytosanitaires. Le contexte sanitaire exceptionnel de l’année profite aux endives dont, la consommation est dopée lors des confinements.
Avec le climat sec et le manque de fourrage qui en résulte, des éleveurs décapitalisent leur troupeau. La collecte et le prix du lait sont en recul mais le cours de la vache laitière est bien orienté. La concurrence sur le marché communautaire s’est accrue en porc charcutier et tire les prix vers le bas.

Pour en savoir plus, téléchargez le Bilan conjoncturel 2020 (format pdf - 721.7 ko - 22/02/2021) des Hauts-de-France.