Contenu

En Hauts-de-France, un élevage bovin avant tout laitier

PRODUCTIONS ANIMALES

En Hauts-de-France, un élevage bovin avant tout laitier

Hauts-de-France : Élevages et effectifs bovins en 2019

En 2019, le cheptel bovin des Hauts-de-France s’élève à 1,2 million d’animaux, dont 39 % de vaches, 35 % d’autres bovins de plus d’un an et 26 % d’autres bovins de moins d’un an. La région possède 6,4 % du cheptel français, ce qui la place en 9e position des régions françaises.

Les élevages de la région comprennent 300 000 vaches laitières, soit 8,4 % du cheptel national. Les vaches allaitantes sont presque moitié moins nombreuses : elles sont 162 000, soit 4 % du cheptel français (figure 1). Les principales régions de vaches laitières sont la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire. Elles concentrent à elles trois la moitié du cheptel français. Les régions herbagères du centre de la France, Nouvelle Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, arrivent en tête pour le nombre de vaches allaitantes.

Structure des élevages bovins en Hauts-de-France

En 2019, 9 600 exploitations de la région détiennent des bovins. Parmi elles, 6 900 ont des vaches allaitantes et 5 300 des vaches laitières (3 600 exploitations ont les deux). La taille moyenne d’un troupeau de bovin est de 124 bêtes dans la région, contre 115 en France métropolitaine. Le cheptel est relativement concentré. Près de la moitié (46 %) des exploitations ne détiennent que 16 % des vaches. Symétriquement, 54 % des exploitations détiennent 84 % des vaches. Ces chiffres sont proches de la moyenne nationale (figures 1 et 2).

Les bovins se répartissent inégalement sur le territoire régional. Ils sont avant tout présents dans le Pas-de-Calais (31 %) et le Nord (27 %), un peu moins dans l’Aisne et dans la Somme (16,5 % chacune) et peu dans l’Oise (9 %). L’élevage bovin se localise surtout sur la façade ouest de la région (près du littoral et le long de la Normandie) et au nord-est de la région (Thiérache et Hainaut). (figures 3 et 4)

Nombre de vaches laitières par intercommunalité (EPCI) en 2019 Nombre de vaches allaitantes par intercommunalité (EPCI) en 2019

Hauts-de-France : Bovins par race

Dans la région, neufs bovins de race laitière sur dix sont de race Holstein (contre 68 % au national), ce qui laisse peu de place aux autres races, les Montbéliardes ou Normandes constituant respectivement 5 % et 2 % des bovins lait. La Bleue du nord, originaire du Hainaut belge, et la Rouge Flamande sont des races pour lesquelles 9 bêtes sur 10 sont présentes dans la région. Les races allaitantes sont plus variées : 33 % de Charolaises, 23 % de Blondes d’Aquitaine (le double du national), 18 % de Croisées, 11 % de Limousines (moitié moins qu’au national). Parmi les autres races figure en tête la Blanc bleu dont la moitié des effectifs sont présents dans la région (figure 5).

Agreste Hauts-de-France - Études n°2 - L'alimentation des bovins dans les Hauts-de-France


Téléchargez la publication

En Hauts-de-France, un élevage bovin avant tout laitier (format pdf - 831.2 ko - 03/12/2020)