Contenu

Les trophées de la Bioéconomie, découvrez le lauréat dans les Hauts-de-France !

L’économie circulaire au service de l’innovation : la production du premier modèle français de biochar rétenteur d’eau issu de coproduits du bois.

L’optimisation des usages de la biomasse constitue une opportunité pour nos exploitations agricoles et forestières en augmentant la compétitivité des industries. Elle offre également des solutions pour assurer la transition entre une économie fondée sur les ressources fossiles et une économie verte, respectueuse de l’environnement, fondée sur la biomasse.

Avec les « Trophées de la Bioéconomie », le ministère de l’agriculture souhaite mettre en valeur des initiatives récentes et abouties de valorisation non alimentaire des bioressources, répondant à des besoins de marché.

Dans le cadre de la première édition des Trophées de la bioéconomie, la région Hauts-de-France a retenu comme lauréat régional le groupe ETIA basé à Compiègne (60).

Dans un contexte de dépendance et de raréfaction de la ressource en eau, et face aux aléas climatiques de plus en plus prégnants, le projet propose d’augmenter la rétention en eau des sols. Pour cela, l’entreprise ETIA a développé une solution biosourcée alternative aux produits de synthèse prenant la forme d’un Hydrochar. Celui-ci est formulé à partir de la pyrolyse de coproduits du bois dans une logique d’économie circulaire.

  • Le groupe a conçu son produit dès le départ sur une logique d’ancrage territorial et donc de partenariat avec les entreprises locales. La démarche volontaire de contractualisation avec les scieries voisines démontre la volonté de répartir correctement la valeur ajoutée et de créer du dynamisme au sein de la filière régionale.
  • De plus, le modèle économique de l’Hydrochar est pensé pour une distribution en circuit court. En effet, la faible densité du produit final engendre des coûts de transport élevés, d’où une valorisation locale du produit.
  • Enfin, le jury a tenu à souligner le caractère particulièrement innovant du produit, qui est le premier à avoir obtenu une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en France.

Le dossier a été soumis au jury national qui se réunira à la fin du mois de janvier pour définir le lauréat national. Celui-ci se verra remettre le trophée national à l’occasion du Salon international de l’agriculture du 23 février au 3 mars prochain.

Contact :
DRAAF Hauts-de-France
Service de la performance économique et environnementale des entreprises
Marion LEGUIEL – marion.leguiel@agriculture.gouv.fr
03.22.33.55.32

Pour en savoir plus sur la bioéconomie :

La bioéconomie a pour objectif la valorisation optimale des ressources biologiques afin de répondre de façon durable aux besoins alimentaires et non alimentaires de notre société (matériaux biosourcés, chimie du végétal, énergie, …).
Elle englobe toutes les activités liées à la production, à l’utilisation et à la transformation de biomasse qu’elle soit d’origine forestière, agricole ou aquacole.
L’optimisation des usages de la biomasse constitue une opportunité pour nos exploitations agricoles et forestières en augmentant la compétitivité des industries. Elle offre également des solutions pour assurer la transition entre une économie fondée sur les ressources fossiles et une économie verte, respectueuse de l’environnement, fondée sur la biomasse.