Contenu

Réunion de la section spécialisée domaine animal du 3 décembre 2019

Trois sujets de santé animale sont inscrits à l’ordre du jour : la Peste Porcine Africaine (PPA), la Diarrhée Virale Bovine (BVD) et la Rhinotrachéite Infectieuse Bovine (IBR).

Invitation et ordre du jour (format pdf - 69.3 ko - 10/12/2019)

Feuillet d’émargement (format pdf - 124.6 ko - 13/12/2019)

Compte-rendu (format pdf - 165.6 ko - 20/12/2019) et Présentations (ci-après) :

la Peste Porcine Africaine : tout d’abord un point global sur la situation sanitaire à ce jour (en Asie, en Europe et en France), suivi d’échanges sur la gestion de la maladie dans le contexte faune sauvage, afin de partager en séance une même vision de la répartition des rôles. La gestion de la PPA dans ce contexte, fait intervenir de multiples acteurs, et requière de multiples compétences sur lesquelles les Préfets de département ont besoin de s’appuyer. Ce sujet est complété par un focus sur l’importance des mesures de biosécurité dont le respect par l’ensemble des partenaires est une nécessité et ce quel que soit le contexte (faune sauvage, élevage, transports, abattoirs).

Diaporama Peste Porcine Africaine (format pdf - 851.6 ko - 10/12/2019)

Répartition des rôles - gestion PPA faune sauvage (format pdf - 943.3 ko - 10/12/2019)

Les mesures de biosécurité (recommandées pour les élevages) (format pdf - 1.8 Mo - 10/12/2019)

la Diarrhée Virale Bovine : maladie virale qui affecte les bovins et qui fait désormais l’objet de mesures de dépistage rendues obligatoires depuis l’arrêté ministériel du 31/07/2019.
La maîtrise d’œuvre des mesures de prévention, de surveillance et de certaines mesures de lutte contre la BVD est confiée à l’organisme à vocation sanitaire (OVS) reconnu compétent sur le territoire régional dans le domaine animal. Il s’agit de la FRGDS Hauts-de-France qui présente ce sujet et formule des propositions soumises à l’avis des membres du CROPSAV.

la Rhinotrachéite Infectieuse Bovine : de la même que la BVD, fait l’objet depuis l’arrêté ministériel du 31/05/2016 de mesures de prévention et de lutte dont la mise en œuvre a été confiée à l’OVS. Comme pour la BVD, il s’agit de progresser vers l’éradication et comme pour la BVD (ainsi que les autres maladies soumises à qualification : la brucellose, la leucose et la tuberculose) le dispositif implique que l’ensemble des troupeaux disposent d’un statut vis-à-vis de l’IBR et que les conditions de circulation des bovins soient renforcées. C’est plus précisément sur ce dernier point que l’OVS formule une proposition soumise à l’avis des membres du CROPSAV.

Diaporama BVD et IBR de la FRGDS HdF (format pdf - 6.4 Mo - 13/12/2019)