Contenu

Picardie - Apiculture durable

Les éléments du Plan de Développement Durable de l’Apiculture

-  le plan (format pdf - 2.5 Mo - 23/11/2015)

-  le résumé (format pdf - 1.3 Mo - 23/11/2015)

-  le dépliant (format pdf - 1.5 Mo - 23/11/2015)


Les Chiffres clés de l’Apiculture

La France comptait, en 2012, 1 560 000 ruches et 75 000 apiculteurs, ce qui la place au troisième rang des pays producteurs européens, derrière l’Espagne et la Grèce.

Près de 20 000 tonnes de miel produites chaque année

135 millions d’euros de chiffre d’affaires pour la filière apicole en 2012, dont 70 % pour le miel.

La production française couvre 46 % de la consommation intérieure.

Des climats différents, une géographie et des cultures diverses...La France a les atouts pour être un grand pays apicole. Aujourd’hui, la production nationale correspond à moins de la moitié du miel consommé en France. Pour répondre à la demande, il faudrait un million de ruches et 3000 apiculteurs supplémentaires.

Or, les taux de mortalités observés sur les colonies d’abeilles dans le monde se sont fortement accrus, dépassant parfois les 30 % par an. Agressions chimiques, parasites, infections, insuffisance de ressources alimentaires, frelon asiatique...Il est dorénavant établi qu’il n’y a pas une cause unique de mortalité.

Des modes de production divers

Il y a aujourd’hui un peu plus de 70 000 apiculteurs en France. Tous ne pratiquent pas l’apiculture de la même façon : 91 % d’entre eux sont des producteurs familiaux, possédant de 1 à 30 ruches. 5 % sont des apiculteurs pluriactifs (de 31 à 150 ruches), les 4 % restants sont des apiculteurs professionnels, avec plus de 151 ruches. Les apiculteurs professionnels produisent les deux tiers du miel français.

Un apiculteur sur deux en vente directe

La moitié du miel produit en France est commercialisée en vente directe. Un apiculteur sur deux y recourt, alors que pour l’ensemble des exploitants agricoles, un sur cinq utilise ce mode de commercialisation.

Moins de production nationale, plus d’importations

Entre 2004 et 2010, la production nationale de miel a diminué de 28 %. La consommation de miel en France étant restée stable (environ 40 000 tonnes par an), les importations ont progressé de 49 % sur la même période. (environ 25 500 tonnes par an)

La France a exporté 4 000 tonnes de miel en 2010.

Le miel biologique représente 5 % de la production nationale.

Les miels vendus sous signes de qualité (AOC, label rouge) équivalent à 5 % de la production nationale.