Contenu

Parcours à l’installation agricole

Le renouvellement des générations d’agriculteurs capables de répondre au défi agroécologique
par des pratiques agricoles innovantes est une priorité du ministre de l’agriculture,
de l’agroalimentaire et de la foret, inscrite dans sa politique rénovée Installation/Transmission
en agriculture
Elle vise à favoriser l’installation en agriculture en assurant le renouvellement des générations
d’agriculteurs au profit de porteurs de projet qualifiés, ayant une bonne maîtrise agricole, à
maintenir une population rurale sur tout le territoire et à soutenir financièrement les candidats
à l’installation.
Dans la région Hauts-de-France, le dispositif d’accompagnement des candidats à l’installation
en agriculture, qu’ils soient demandeurs ou non des aides nationales à l’installation, est assuré
par des organismes habilités par la DRAAF, en concertation avec le Conseil Régional :

Les Points Accueil Installation (PAI)

Les Points Accueil Installation (PAI), présents dans chaque département, sont chargés d’accueillir et d’informer tous les porteurs de projet en agriculture et de coordonner l’accompagnement de proximité de tous ceux qui souhaitent s’installer en agriculture ou transmettre leur exploitation.
Pour les départements du Nord et du Pas de Calais, les missions du PAI ont été complétées
par un volet « transmission » visant à pérenniser les exploitations en place et ainsi, à faciliter
l’installation du plus grand nombre de jeunes.

Les Centres d’Elaboration des Plans de Professionnalisation Personnalisés (CEPPP)

Les Centres d’Elaboration des Plans de Professionnalisation Personnalisés (CEPPP) ont pour
finalité de structurer le projet du candidat et de compléter ses compétences (par des
formations, stages, …) afin de le préparer à l’exercice de sa nouvelle fonction de chef
d’exploitation.

Les centres dispensant le stage collectif 21 h

Le stage 21 h complète le parcours par une formation visant à :
- Maîtriser les enjeux de l’installation en agriculture, qu’ils soient économique, social, environnemental et personnel ;
- Se familiariser avec les documents administratifs et les démarches à réaliser dans le cadre de l’installation ;
- Créer des liens entre porteurs de projet, en responsabilité d’une exploitation à très court terme et positionner son projet dans la diversité de l’agriculture dans sa zone géographique.

(contact_PAI_Hauts-de-France)

Afin de faciliter l’installation des jeunes agriculteurs, une aide d’un montant pouvant varier de
8 000 € à 22 000 € (24 000 € pour les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme),
peut être accordée sur dépôt d’un dossier de demande avant l’âge de 40 ans.
Le statut de « Jeune Agriculteur » (bénéficiaire de l’aide) donne également droit à bénéficier
d’exonérations/abattements divers et permet un financement prioritaire et avantageux des
projets d’investissement.

Pour bénéficier de ces aides, les demandeurs doivent justifier d’un diplôme agricole de niveau
IV (Liste_des_diplomes), reconnu comme conférant la capacité professionnelle agricole, complété par le plan de professionnalisation personnalisé par le préfet du département.