Contenu

La prévention de la radicalisation violente

La radicalisation est un changement de comportement qui peut conduire certaines personnes à l’extrémisme et au terrorisme.
Dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la radicalisation, les responsables en établissements d’enseignement sont donc invités à signaler toute situation inquiétante afin de protéger l’intéressé en l’empêchant de commettre un acte criminel. Signaler une situation peut sauver des vies.

Des plaquettes d’information sont disponibles :

  • Prévention et signalement des cas de radicalisation djihadiste : cf. Fiche VIGIPIRATE du SGDNS (format pdf - 61.6 ko - 02/03/2018)
  • Radicalisation violente, Enrôlement djihadiste : Familles, Amis, soyez vigilants : cf. dépliant (format pdf - 427.7 ko - 25/09/2017) ;
  • Prévenir la radicalisation des jeunes : cf. plaquette (format pdf - 121.4 ko - 25/09/2017) du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • Sensibilisation aux risques de radicalisation en milieu scolaire : cf. Fiche SGDSN à destination des responsables d’établissement d’enseignement (format pdf - 1.7 Mo - 12/03/2018) ;
  • le guide interministériel de prévention de la radicalisation : cf. extrait (format pdf - 1 Mo - 25/09/2017).

Pour comprendre, agir, décrypter, cf. les sites :

Pour signaler, le N° vert de la plateforme téléphonique d’assistance et d’orientation est joignable du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 (service et appel gratuit depuis un poste fixe) :

0 800 005 696

En dehors des jours et des horaires d’ouverture, un formulaire en ligne est disponible pour signaler une situation inquiétante, obtenir des renseignements sur la conduite à tenir, être écouté, conseillé et recontacté dans les meilleurs délais.
La suite donnée aux signalements effectués sur la plateforme téléphonique ou sur le site internet dédié avec une prise en charge préventive est schématisée sur la fiche jointe (format pdf - 496.5 ko - 12/03/2018). La personne concerné ainsi que sa famille pourront ainsi bénéficier d’un accompagnement spécialisé et adapté à leur situation.

Enfin, les chefs d’établissements peuvent se référer à la fiche transmise pour déclarer à la DRAAF, autorité académique, tout signalement effectué ou tout comportement préoccupant.

DERNIÈRE MINUTE : le nouveau plan national de prévention de la radicalisation « Prévenir pour Protéger » a été présenté par le Premier Ministre le 23 février 2018 ; le dossier de presse (format pdf - 1.4 Mo - 12/03/2018) présente les 60 mesures retenues.

Le référent "prévention de la radicalisation" : Colette ALLEMEERSCH - 03.62.28.40.98