Contenu

L’emploi agricole et industriel a fortement reculé

En trente ans, l’économie des communes de l’espace rural des Hauts-de-France s’est profondément transformée. L’emploi de la sphère productive, qui regroupe en particulier des activités agricole et industrielle, a fortement décliné. La mutation économique a fortement touché le secteur agricole où la perte des emplois a été la plus forte. Toutefois, l’agriculture et ses 14 100 emplois reste toujours bien implantée en milieu rural. Le recul des emplois industriels dans le rural a été moindre que dans la région et, au sein des activités industrielles, l’agroalimentaire occupe une place prépondérante. Contrairement à la tendance pour l’ensemble de la région, ces pertes d’emploi n’ont pas été compensées par les gains dans la sphère présentielle. Même si les fonctions tertiaires se sont considérablement développées (53 600 personnes y travaillent), en raison notamment du dynamisme de l’emploi dans les services non marchands, l’emploi a ainsi reculé dans l’espace rural alors qu’il progressait dans la région.
Pour télécharger la publication présentant les résultats de cette étude, cliquez sur L’emploi agricole et industriel a fortement reculé (format pdf - 1 Mo - 25/01/2018).