Contenu

Comité régional des céréales Hauts-de-France du 26 juin 2019

Hauts-de-France : un comité régional des céréales engagé dans des actions concrètes en région pour mettre en œuvre le plan de transformation de la filière céréalière

Le Comité régional des céréales de la région Hauts-de-France s’est réuni le 26 juin 2019.

Il rappelle que les moissons qui vont commencer doivent voir chaque acteur de la chaîne de production, des agriculteurs aux maillons finaux en passant par les organismes stockeurs, se mobiliser pour veiller à préserver la qualité des différents lots récoltés. L’ensemble des acteurs professionnels membres du comité sont pleinement mobilisés en ce sens.

Le comité a insisté sur l’importance de mobiliser tous les moyens pour dynamiser les filières régionales. Un point a été fait sur les quatre actions retenues en région pour contribuer à la mise en œuvre du plan de transformation de la filière céréalière : la modernisation du réseau de stockage pour préserver la qualité de la production tout au long de la chaîne et notamment en évitant le recours aux insecticides de stockage ; la généralisation des outils d’aide à la décision (OAD) pour amplifier la transition vers l’agro-écologie ; le développement de la méthanisation au sein des filières à des fins de diversification et de sécurisation des revenus ; le développement de l’agriculture biologique dans les filières céréales.

Concernant le stockage, une enquête réalisée auprès des opérateurs régionaux (avec un taux de réponse représentant 76% de la collecte) a fait apparaitre que le traitement insecticide est réalisé de façon curative et ponctuelle plutôt que préventive et systématique (entre 10 et 50% des céréales seulement seraient traitées). C’est le plus souvent un ensemble de leviers qui sont mobilisés, y compris des procédés alternatifs à l’utilisation de produits phytosanitaires, procédés qui se développent. Des investissements importants sont nécessaires pour progresser, y compris pour expérimenter de nouvelles techniques. La différence d’exigences (sur les résidus de produits phyto et/ou sur la présence d’insectes) d’un marché à l’autre est une complexité supplémentaire, ce qui invite à renforcer le triage des lots collectés. Le comité a décidé la mise en place d’un groupe de travail spécifique régional pour affiner les possibilités de développer les techniques alternatives et pour construire un projet partenarial en réponse à l’appel à projets qui sera ouvert par FranceAgriMer mi-juillet visant à expérimenter et diffuser des techniques nouvelles.

Concernant les OAD, une autre enquête réalisée auprès des opérateurs régionaux (avec un taux de réponse représentant 50% de la collecte) montre des progrès possibles. Le comité affirme l’intérêt de ces outils, notamment sur l’utilisation des produits phytosanitaires, qui permettent de gagner en efficience économique et environnementale. Pour progresser, un travail de communication et de formation, tant des agriculteurs que des techniciens qui les conseillent, mérite d’être conduit. Le comité invite l’Etat, la Région est les autres financeurs à établir un guide des financements possibles pour encourager l’utilisation des OAD.

Le comité a également pris connaissance des analyses et des estimations établies par FranceAgriMer, par les services de la DRAAF et par Arvalis concernant les surfaces de production, les conditions de culture et les prévisions de rendement pour la récolte 2019. Les membres du comité, au vu de leur connaissance et de leur observation quotidienne du terrain, ont estimé que les prévisions de rendements moyens, dans l’état actuel de la situation, s’établissaient autour des valeurs suivantes pour la région : 88 quintaux par hectare pour le blé tendre, 82 pour l’orge d’hiver, 71 pour l’orge de printemps et 38 pour le colza. Le comité souligne toutefois que des différences sont à prévoir en fonction des zones dont la qualité des sols et le bilan hydrique sont sensiblement différents. L’impact potentiel de la vague de chaleur en cours est à ce jour difficile à évaluer.

Télécharger en format pdf : Communique_de_presse_CRC_26_juin_2019 (format pdf - 427.2 ko - 26/06/2019)